Biographie

 

                                                                                                                                                                                                                                                     

 

Marc Weitzmann est un journaliste et écrivain français. 
Il a été rédacteur en chef de la rubrique littéraire des Inrockuptibles entre 1995 et 2000. 
Producteur de l'émission Signes des Temps sur France-Culture, il collabore au Monde des Livres, au Point, au Magazine Littéraire et au site américain Tablet Magazine. Il est l'auteur de 12 livres, parmi lesquels Une Place dans Le Monde, Fraternité, Quand j'étais Normal, Une Matière Inflammable, Un Temps pour Haïr et Hate.

Au printemps 2000, il écrit dans les Inrockuptibles un article dénonçant les passages antisémites du journal de l'écrivain Renaud Camus. S'ensuit un scandale national qui va durer plusieurs mois.

Ses livres alternent fiction et non-fiction et sont marqués par les relations familiales, notamment le rapport au père, mais aussi par l'exploration de la condition contemporaine - mondialisation, terrorisme  questionnement identitaire, fractionnement social.Après avoir interrogé les liens familiaux (Chaos, Grasset, 1997), et flirté avec l'auto-fiction, Weitzmann élargit assez vite lle champ de ses investigations littéraires à l'identité française avec Mariage mixte, Stock, 2000, un thriller  qui connait un succès de scandale. Philippe Sollers défend le texte, y voyant « un roman sur la folie qu'il y a à chercher la raison dans la folie ».

L'année de la publication de Mariage mixte, Weitzmann entame de longs séjours en Israël, en rapporte un récit témoignant de la fin du processus de paix, Livre de guerre (Paris, Stock, 2002).

En septembre 2001, la publication en une du Monde d'un article intitulé « Houellebecq, aspects de la France », portant sur les mutations du paysage littéraire français, le met en porte-à-faux avec la rédaction des Inrockuptibles9. Il quitte alors la rédaction en chef de la rubrique littéraire..

Suit un roman abordant les thèmes de l'identité, de la mondialisation, et du terrorisme : Une place dans le monde (Paris, Stock, 2004), où Le Nouvel Observateur voit « le premier grand roman américain d'un romancier français ». 
 
A partir de 2004, il vit entre Paris et New York, où il publie en 2014 une série de reportages sur la montée de l'antisémitisme en France. A la suggestion de Philip Roth, il entame en janvier 2015 la rédaction d'un livre basé sur ces reportages. Avec le début des attentats et la montée du populisme, le livre prend une ampleur imprévue. Il sort finalement à l'automne 2018 en France sous le titre "Un Temps pour hair."
L'édition américaine, "Hate" est prévue pour mars 2019.